Le service minimum d’accueil

À Maizières-lès-Metz, en cas de grève dans les établissements scolaires, le service minimum d'accueil est désormais assuré.

Le droit de grève est protégé constitutionnellement. C'est un droit fondamental, tant dans les entreprises privées que dans le secteur public.

Pour autant, le maire Julien Freyburger considère que les services municipaux doivent assurer la continuité du service public, au bénéfice des familles de Maizières qui seraient sans solution de garde pour leurs enfants.

C'est la raison pour laquelle la Ville assurera désormais le service minimum d'accueil dans les établissements scolaires.

Les services municipaux seront mobilisés pour que les enfants soient accueillis dans les meilleures conditions possibles, même si leurs enseignants ont décidé, légitimement, de participer à ce mouvement de grève.