Angelo Manza à l’honneur !

La parole aux Maizièrois

02 Janvier 2019

Depuis maintenant plus de 45 ans de service au sein des associations patriotiques locales, Angelo Manza nous présente son parcours, ainsi que son investissement à l'AFN*, mais également son rôle au coeur de l'association ACMF/FNAM* dont il est le président depuis 2003.


Pouvez-vous nous décrire comment tout a commencé pour vous ?

C'était en 1971 et le mot d'ordre était le recrutement. L'association AFN était composée de 6 personnes : le président Roland Robert, le trésorier en ma personne, le responsable des cotisations Jean-Pierre Kahrs, le secrétaire Bernard Behr, l'assesseur Henri Kiefer et le représentant départemental.

En moins d'un an, les effectifs de l'AFN sont passés à environ 80 adhérents, nous faisions d'ailleurs nos réunions dans les arrière-salles de commerces tenus par les membres AFN tels que : Roger Thomas, au café de la terrase qui aujourd'hui est la banque du Crédit Agricole située en plein coeur de Maizières-les-Metz ; mais également, Joseph Kuhn , au bar du marché, encore en activité aujourd'hui.

Une petite équipe, mais vaillante, avec un engagement permanent qui a porté ses fruits puisque le comité directeur départemental de l'UNC-UNCAFN* nous a sollicité en mai 1976 afin d'organiser le congrès départemental à Maizières-lès-Metz.

En parallèle, nous avons aussi participé activement à la création de certaines sections du secteur et à la renaissance d'autres en sommeil tels que : Clouange, Ennery, Gandrange, Marange-Silvange, Mondelange, Talange et Vigy.

En définitif, dans les années 80, le secteur Metz-Nord comprenait 13 sections avec un effectif de 2000 membres environ : le plus gros secteur mosellan sur les 9 existants.

Aujourd'hui encore, nous tenons à continuer à faire vivre le souvenir des personnes ayant donné leurs vies pour que notre pays soit ce qu'il est aujourd'hui.


À l'heure actuelle, quel est le rôle des associations patriotiques dont vous faites partie ?

Depuis plusieurs décennies et jusqu'à aujourd'hui, avec l'ACMF et la FNAM, ainsi qu'avec le concours de la ville de Maizières-lès-Metz et la participation des établissements scolaires, tels que l'école élémentaire Pasteur, Brieux, Victor Hugo et Les écarts ou encore le Collège Paul Verlaine, nous organisons des voyages pédagogiques. Les CM1 et CM2 qui font partie des 4 groupes scolaires ainsi que les 3ème du collège, se rendent sur les hauts lieux de notre histoire à Verdun.

Cela représente environ 250 élèves qui sont concernés chaque année, une opération qui rencontre depuis toujours un franc succès. Nous avons bien sûr, nos devoirs de mémoires que nous honorons à chaque commémoration. Comme le centenaire de l'Armistice du 11-Novembre 2018, marqué cette année par la participation de plus de 200 personnes.

Un événement auquel nos conseillers municipaux juniors ont participé en s'associant au dépôt des 12 gerbes et en prenant la responsabilité de lire plus de la moitié du message des anciens combattants en référence à cette journée historique. Notre devoir, plus encore, que de se souvenir c'est aujourd'hui, d'impliquer les nouvelles générations dans la vie de nos associations patriotiques.


Pour clore cet interview, que souhaitez-vous ajouter ?

Je tiens tout particulièrement à remercier avant tout, la Ville de Maizières-lès-Metz ainsi que les différents services pour leur aide et leur implication.
*AFN : Afrique Française du Nord
*ACMF/FNAM : Anciens Combattants et Militaires Français/Fédération Nationale André Maginot
*UNC-UNCAFN : Union Nationale des Combattants
Retour à la liste