L’accueil périscolaire : « J’ai 20 ans ! »

08 Avril 2019

Depuis 20 ans, l'accueil périscolaire de Maizières-lès-Metz n'a pas cessé d'évoluer, de s'adapter pour répondre au besoin du plus grand nombre. Tour d'horizon d'une organisation qui cherche le meilleur pour les enfants.


De 60 à 400 enfants durant la pause méridienne en 20 ans : une augmentation spectaculaire des effectifs

Depuis sa mise en place en 1998, les effectifs n'ont jamais cessé d'augmenter. Très rapidement, ils ont explosé pour atteindre plus de 200 enfants sur 2 sites, la maison du parc Dany Mathieu et l'espace périscolaire des Écarts. L'espace périscolaire De Lattre a été mis en place pour permettre des conditions d'accueil répondant aux besoins spécifiques des plus petits. À ce jour, 5 sites accueillent quotidiennement de 360 à 420 enfants durant la pause méridienne. Il faut y ajouter les espaces dédiés ou partagés dans les écoles maternelles et élémentaires de la commune en particulier pour les accueils du matin de 7h45 à 8h20.

 
L'accueil périscolaire et extrascolaire en chiffres :

Environ 400 enfants fréquentent les activités périscolaires chaque jour. 887 enfants ont fréquenté les activités périscolaires (hors accueil du matin de 7h45 à 8h20) sur les 1224 élèves scolarisés en 2017-2018. Plus de 212000 heures devant les enfants ont été réalisées durant l'année 2017.

Une équipe pédagogique dynamique et efficace

Pour encadrer les enfants durant les différents temps de la journée, 43 à 48 animateurs les prennent en charge et assurent l'animation. 13 animateurs permanents assurent la coordination ou sont référents sur chaque site et chaque école. Ainsi, le lien est quotidien et facilité avec les équipes enseignantes afin d'assurer une continuité pédagogique. Les coordinateurs et les animateurs s'attachent à informer systématiquement des soucis ou des incidents qui auraient pu être constatés dans la journée. Les animateurs permanents sont titulaires d'un diplôme professionnel. Afin de répondre à la réglementation en vigueur, les animateurs vacataires sont majoritairement diplômés du BAFA. Régulièrement des temps de formation et d'évaluation sont proposés aux agents pour adapter les pratiques pédagogiques aux besoins des enfants.

Des animations qui aident à grandir

Les activités et les animations proposées aux enfants ont pour objectifs de les aider à grandir et à évoluer, à trouver leur place au sein d'un accueil collectif. Dans ce domaine aussi, l'évolution des pratiques fait l'objet d'une remise en question permanente des équipes pédagogiques. En s'appuyant sur les projets éducatifs et pédagogiques, les animateurs proposent des activités éducatives et ludiques, individuelles ou collectives, sportives ou manuelles qui sont, par la suite, évaluées. Les animations proposées s'articulent autour de programmes thématiques. Ainsi, les activités sont déclinées en lien avec l'actualité et avec des projets communs réunissant les services de la Ville tel que le projet culturel.

Le « pédibus »

Vous les avez certainement déjà vu dans les rues de la commune. Les enfants sont mobilisés pour être acteurs de leur sécurité et de celle de leurs copains durant les déplacements en « pédibus ».

Après quelques phases de tests, ce mode de transport est devenu le moyen de déplacement privilégié pour les enfants de toutes les écoles maternelles et élémentaires vers les structures d'accueil périscolaire. Un court trajet à pied est préférable à un trop long temps d'attente en bus ou à l'école.

Il permet également aux enfants de pratiquer une activité physique essentielle à leur bon développement. Les déplacements sont organisés par groupes de tailles raisonnables de 11 à 22 enfants au maximum. Avec cette organisation des transports, les enfants bénéficient d'une plus longue plage de détente après le repas afin de leur permettre de jouer avant le retour à l'école.

Les enseignants nous confirment que les enfants sont plus calmes que lors des précédents trajets en bus. Le temps de déplacement est également réduit pour les enfants qui participent aux animations du soir.


De la cantine au « Restaur'Enfants »

Dès la mise en place de l'accueil périscolaire, la pause méridienne a fait l'objet d'une attention particulière. C'est un temps fort de la journée des enfants qui fréquentent les activités. Et dans ce domaine aussi, le service a évolué. La « cantine » est devenue le « Restaur'Enfants ». Le service à table pour les plus grands s'est transformé en self pour favoriser l'autonomie et réduire les temps à table, donnant ainsi plus de temps libre.

Les sites de restauration ont été agrandis avec l'utilisation de l'espace socio-éducatif Falouche en 2006 et l'ouverture de l'espace périscolaire du Tram en 2009. Le « Restaur'Enfants » est un moment privilégié pour favoriser l'apprentissage, que ce soit pour les plus petits en apprenant la vie en collectivité et la socialisation, et pour les plus grands en favorisant l'autonomie. Les animateurs sont attentifs à les aider dans leur développement physique et psychologique.

La cuisine centrale de la maison du parc Dany-Mathieu a été entièrement reconstruite en 2005 pour pouvoir préparer et servir en liaison chaude les 450 repas quotidiens des enfants et des animateurs ainsi que ceux du centre multi-accueil. Les menus sont préparés et contrôlés par la diététicienne de notre prestataire (API restauration) puis discutés par une commission pour les valider en fonction des goûts des jeunes convives. Les recommandations du Groupement d'Étude des Marchés en Restauration Collective et de Nutrition (GEMRCN) sont appliquées pour garantir l'équilibre alimentaire. Le bio et les produits issus des circuits courts sont privilégiés.

Pour l'année scolaire 2017-2018, 72491 repas ont été commandés pour l'ensemble de nos activités périscolaires et pour les Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH). Le temps de midi est aussi un temps de détente. Les jeux extérieurs sont privilégiés pour permettre aux enfants de retourner en classe détendus et attentifs. En cas de mauvais temps, les salles de jeux et les équipements sportifs sont largement utilisés.


Améliorer les conditions d'accueil de nos enfants

L'accueil périscolaire va encore évoluer dans les prochaines années avec la construction d'un espace 3-6 ans au parc Dany-Mathieu et avec la réhabilitation et l'aménagement de l'église néo-apostolique de la rue Sainte Marie. L'objectif est de proposer des structures d'accueil plus proches des établissements scolaires avec la même volonté d'améliorer la qualité de vie en réduisant les déplacements, permettant aux enfants de profiter au mieux des temps périscolaires et extrascolaires. Les enfants sont au coeur du projet communal. L'implication de la Ville dans ce domaine est la preuve de cette volonté au service des jeunes maizièrois et de leurs parents.
Retour à la liste