Prolifération de moustiques : adopter les bons gestes

22 Juillet 2019

Comme de nombreuses Collectivités, la Ville de Maizières-lès-Metz est confrontée à une prolifération de moustiques, parmi lesquels le moustique tigre.


De petite taille, le moustique tigre est identifiable grâce à ses rayures noires et blanches présentes sur les pattes et une rayure blanche longitudinale sur le dessus de la tête et du thorax qui lui donnent un aspect très contrasté.

Dans la plupart des cas, sa piqûre est bénigne, bien que ce moustique puisse être vecteur de maladies comme la dengue, le chikungunya ou le zika. Pour transmettre ces virus, il doit au préalable avoir piqué une personne infectée.

Tous les moustiques n'occupent pas la même niche écologique. Le moustique tigre vit au plus près des hommes et se déplace peu. Il se développe essentiellement dans les jardins en déposant ses larves dans des récipients et réservoirs artificiels d'eau (vases, pots, sous-pots, jouets d'enfants, bidons, gouttières, toits plats mal drainés…). Il s'agit généralement de toutes petites réserves d'eau stagnante qui se sont formées pour la plupart suite à de fortes pluies.

La destruction mécanique des gîtes larvaires (lieux de ponte) reste la meilleure manière de lutter contre la prolifération des moustiques. Les produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) ne permettant pas d'éliminer durablement les moustiques, il est impératif de limiter leurs lieux de ponte et de repos.


 
Pour réduire au maximum le développement de cette espèce et se protéger, il importe donc de bien veiller à :

- Éliminer les petites réserves d'eau dans lesquelles l'eau peut stagner : les coupelles des plantes, les jouets des enfants… Dans les coupelles, remplacer l'eau par du sable humide.
- Éliminer les gîtes naturels, creux d'arbres, bambous cassés dont chaque tige brisée et creuse devient alors un réceptacle. Ramasser les déchets verts, eux aussi peuvent devenir des récipients d'eau et abriter les oeufs du moustique.
- Ranger à l'abri de la pluie tout ce qui peut contenir de l'eau : seaux, coupelles, arrosoirs…
- Changer l'eau des plantes et des fleurs : une fois par semaine ou plus si possible. De la même manière, il est vivement recommandé de bâcher ou recouvrir d'une moustiquaire les réserves d'eau (fût, bidon, bâche de piscine).
Retour à la liste